Cet article s’adresse principalement aux femmes qui vont aller piller le vestiaire de leur mec.

 

Les gars, je comprends votre déception, vous pourrez toujours vous rabattre sur les chemises à fleurs et autres crèmes de jour de vos aimées, un foulard, un cuir un peu court (pour vous) et mettre votre penderie sous clef, par peur de représailles.

 

Bon, alors, le style féminin-masculin n’a presque pas d’âge. Marlene Dietrich ou Diane Keaton nous prouvent que le port de la cravate n’a rien de viril et se révèle absolument sexy.

marlene_dietrich-ok

 

Sauf qu’elles trichent un peu, leur veste est ajustée, leur pantalon pas si unisexe et ce style garçonne adopte les coupes et s’adapte aux courbes féminines.

Non, on veut parler ici du vrai vol au sein du dressing de votre mari, à savoir, partons du  cliché qu’il est plus grand et plus costaud que vous : des modèles en taille XL, coupes droites qui n’ont que faire des hanches et des seins, que l’on va transformer et s’approprier afin de devenir une reine-roi de l’allure.

On peut presque tout prendre.

Le jean qui devient baggy, le blazer oversized, le sweat limite tunique, la chemise, la chemise, la chemise, je vous dis combien je la kiffe ? Le nœud pap’, le gros blouson style parka, le teddy, le treillis, le débardeur loose…

 

Marine-Vacth

 

Le tout, mesdemoiselles, est de contrebalancer ce qui s’avère très ample et pas forcément flatteur avec des pièces super sexy (skinny, soutif apparent, talons hauts, top bustier, pochette glam), du maquillage de femme, des bijoux à gogo.

Bah, oui, le trouble des genres c’est séduisant quand c’est bien équilibré, non ?

Crédit photo :  lamodellamafia.com ; voltcafe.com