Cher Tonton, comment porter le doublé « chemise denim + jeans » sans ressembler à un cowboy (ou une cowgirl) ?

Si l’all-over denim va forcément chercher ses racines en Amérique, on s’arrêtera plutôt du côté de Brooklyn qu’à Dallas.



Deux axes s’offrent à nous.

La carte monochrome

Chemise et jeans assortis, bruts de préférence puisqu’on invoque ici la rigueur quasi mormone et sans artifice des pionniers. Sauf qu’en 2014, on veut bien un peu de fun, tout de même. Les filles dégainent talons hauts, sac métallisé et collier bling, les garçons retroussent le bas sur des sneakers en toile ou des derbies colorées. Ils poussent la preppy attitude avec une cravate à pois, l’esprit rockab avec un portefeuille à chaine. Tout le monde rentre sa chemise dans la ceinture, faut structurer la silhouette là !

La carte multi

On privilégie le mélange de plusieurs délavages, voire de différentes couleurs (en restant dans la traditionnelle gamme bleu/noir/gris). Plus facile, il y a moins de boulot pour twister l’ensemble puisqu’on joue déjà sur les contrastes. Du coup on se lâche sur le mix de formes et d’ampleur : skinny et chemise oversized, boyfriend et chemise étroite boutonnée haut, etc.